La Chirurgie Intime Féminine

LA  CHIRURGIE INTIME, LA FIN D’UN TABOU. 

C’est un sujet dont vous n’osez parler à personne…

Votre vie sentimentale est mise entre-parenthèses ou votre couple en pâtit,  car vous manquez d’assurance dans vos rapports intimes. Depuis de nombreuses années, la chirurgie plastique vise à corriger les imperfections du corps, et hommes comme femmes n’hésitent plus à franchir le pas.

Toutefois, la chirurgie intime, bien que maîtrisée depuis de nombreuses années, souffre sans doute encore d’un déficit de « communication ».  Elle offre pourtant un éventail de solutions qui allie esthétique et amélioration de la qualité de la vie sexuelle.

Les interventions ont progressé en efficacité mais également en précision et avec le temps, le risque de complication s’est atténué considérablement.  Elle concerne autant le sexe de l’homme que de la femme. Beaucoup de patients souffrent de complexes esthétiques ou de gênes fonctionnelles dans leur vie intime et leur vie sexuelle.  La chirurgie esthétique a comme objectif d’aider à mieux s’épanouir physiquement et psychologiquement.

Tour d’horizon des opérations simples et rapides réalisables au Centre de Chirurgie Esthétique de l’océan Indien de l’île Maurice avec le Docteur Carpanen, chirurgien plasticien.  

L’amplification du point G.  

Cela repose sur une augmentation de son volume et l’accentuation de sa sensibilité grâce à l’utilisation d’un produit de comblement, l’acide hyaluronique. L’acte a pour objectif d’accroître ou de rétablir le plaisir sexuel pour celles qui éprouvent des difficultés à en avoir, celles déplorant de n’avoir qu’un orgasme uniquement clitoridien, ainsi que celles souffrant de douleurs pendant les rapports sexuels ou de sécheresse vaginale.  L’augmentation du point G n’est pas appropriée aux femmes souffrant de dysfonctionnements sexuels récurrents ou ayant juste des difficultés relationnelles.La zone est localement anesthésiée en préalable à l’injection du produit de comblement. Durée 30 à 45 minutes. L’acte est rapide, presque indolore, et le résultat est immédiat.

Bien que rarissime, pas plus que pour tout type d’injection, il peut se produire une infection locale à laquelle il peut être remédié, ou des difficultés ponctuelles et temporaires de rétention urinaire. Dans les 4 heures, la patiente peut reprendre une activité sexuelle normale. Les résultats peuvent durer jusqu’à 4 à 12 mois, variant selon les patientes.

L’hyménoplastie.   

Elle permet de réparer un hymen déchiré sans laisser de trace visible et par la même de restaurer la virginité de la femme. L’hymen est reconstruit à partir des reliquats de l’hymen, en les suturant pour le fermer.

L’opération n’a pas de conséquence sur les rapports sexuels, ni sur les accouchements.  L’hyménoplastie peut être pratiquée dès l’âge adulte et sans limite d’âge.

Durée 40 minutes. Intervention simple et non douloureuse. Possibilité d’anesthésie locale et sédation. Résorption des fils au bout de 3 semaines, moment où est autorisée la reprise des activités physiques et sexuelles.  

La nymphoplastie.   

Cela consiste à raccourcir ou à remodeler les lèvres vaginales. Ces petites lèvres, en cas d’excès, sont à l’origine de grands complexes pour la patiente. Cela provoque une gêne vestimentaire (problème lors du port de vêtements moulants).  Une hyperpigmentation est fréquemment associée, due aux frottements dans la lingerie.

La gêne peut être d’ordre psychologique lors de rapports sexuels où la femme aura des difficultés à se dénuder. Un traitement de cet excès labial permet d’obtenir une vulve harmonieuse. Le tissu indésirable est retiré, et le bord lâche est suturé avec de minces fils résorbables.

Durée 30 à 45 minutes. Chirurgie simple et rapide.Anesthésie locale ou générale. Minime saignement durant 2 à 3 jours. Gonflement et ecchymoses pendant 2 semaines. Cicatrisation au bout de 3 semaines. Attendre 4 semaines pour la reprise d’une activité sexuelle.

La labiaplastie.

C’est un procédé de rajeunissement vaginal qui consiste à réinjecter de la graisse autologue provenant d’autres régions du corps et de les réinjecter dans les grandes lèvres pour une apparence plus jeune (lipofilling). Avec l’âge, elles peuvent donner un aspect moins jeune à la vulve.

Comme tout lipofilling, on procède à un prélèvement de graisse en premier lieu, à définir en fonction de la patiente (cuisse, ventre…). Puis, la graisse est préparée par centrifugation et réinjectée immédiatement au niveau des grandes lèvres. Cette injection de graisse permet d’améliorer la qualité de la peau, les grandes lèvres se retrouvent galbées, repulpées et ont donc un aspect plus jeune.

Durée 30 à 45 minutes. Anesthésie locale ou générale. Gonflement et ecchymoses durant 2 semaines environ. Suites opératoires peu douloureuses. Prise d’antalgiques simples. Attendre 4 semaines avant la reprise d’une activité sexuelle.

La vaginoplastie.

C’est une intervention de chirurgie intime qui consiste à renforcer les muscles du périnée (plancher pelvien) afin de diminuer la largeur de l’orifice vaginal. Le périnée permet aux femmes d’éprouver du plaisir lors des relations sexuelles et de contrôler l’envie d’uriner. Un périnée distendu provoque par conséquence des sensations réduites lors de rapports sexuels et une incontinence. Un relâchement musculaire peut être dû au vieillissement ou à un accouchement.

L’opération vise à redonner au vagin son état optimal et à retrouver la sensibilité et le plaisir sexuel qu’il procure.

Durée près d’une heure. Anesthésie générale. Gonflement et ecchymoses (bleus) durant 2 à 3 jours. Cicatrisation au bout d’une dizaine de jours. Attendre 4 semaines avant la reprise d’une activité sexuelle.

La réduction de capuchon clitoridien.

L’opération vise à réduire la taille du capuchon du clitoris. Chez certaines femmes, ce capuchon peut être plus épais ou plus long, et peut entraîner des problèmes d’hygiène.  Diminuer par incisions l’épaisseur et la longueur de cette peau va accroître la sensibilité de l’organe durant un rapport sexuel.

La réduction de capuchon du clitoris peut être faite conjointement avec une labiaplastie, surtout s’il y a une diminution importante ou complète de l’intérieur des lèvres.

Durée 20 à 30 minutes. Chirurgie mineure. Anesthésie locale. Cicatrisation au bout de deux semaines. Attendre 4 à 5 semaines avant la reprise de certaines activités physiques.

La lipoplastie vulvaire.   

L’aspect de la vulve peut devenir inesthétique avec l’âge ou après une grande perte de poids.  L’intervention vise à éliminer les graisses indésirables du monticule pubien (le mont de Vénus recouvert de poils pubiens) et des parties supérieures des grandes lèvres.  On procède par une liposuccion traditionnelle.

La vulve paraîtra alors rajeunie et joliment bombée.

Durée entre 30 et 45 minutes. Chirurgie simple et rapide. Anesthésie locale ou générale. Attendre 3 semaines pour la reprise d’une activité sexuelle.  

Remplissez notre formulaire d’inscription.

Contact Us

We have received your message and will get back to you shortly. If you have not received any email within 48 hours, please check your spam/junk email folder. Feel free to attach your phone number to your name.

Not readable? Change text. captcha txt