DR ARTHUR MOVSISYAN

Chirurgien Greffe de Cheveux.

Dans ma jeunesse, j’avais trois passions : l’archéologie, l’art et la médecine. Lorsque j’allais en vacances chez mes grands-parents, dans la campagne arménienne, j’étais toujours impressionné par l’aura qu’avait le médecin, lorsqu’il venait faire ses visites. Les gens le regardaient avec espoir, avec plus de considération même que le maire, ou les autres notables. Les gens étaient déjà soulagés juste par sa venue, avant de commencer le traitement. J’étais fasciné par le respect et la bienveillance qui était associés à ce statut. J’ai donc fait des études de médecine. Je me suis dirigé vers la chirurgie esthétique. Ma passion pour l’art me poussait à vouloir recréer de la beauté, de nouveaux visages. Le visage, c’est votre carte de visite, ce que vous offrez au premier regard. L’intérêt pour moi, c’est de soulager les douleurs de ces patients qui ne sont pas malades. Ces gens qui souffrent de leurs complexes. Ces petits maux qui finissent souvent par en créer des gros, entraîner toute sorte de maladie chronique.

Les Sentiers les moins fréquentés au service de la beauté et l’émotion

Dans ma jeunesse, j’avais trois passions : l’archéologie, l’art et la médecine. Lorsque j’allais en vacances chez mes grands-parents, dans la campagne arménienne, j’étais toujours impressionné par l’aura qu’avait le médecin, lorsqu’il venait faire ses visites. Les gens le regardaient avec espoir, avec plus de considération même que le maire, ou les autres notables. Les gens étaient déjà soulagés juste par sa venue, avant de commencer le traitement. J’étais fasciné par le respect et la bienveillance qui était associés à ce statut.

J’ai donc fait des études de médecine. Je me suis dirigé vers la chirurgie esthétique. Ma passion pour l’art me poussait à vouloir recréer de la beauté, de nouveaux visages.

Le visage, c’est votre carte de visite, ce que vous offrez au premier regard. L’intérêt pour moi, c’est de soulager les douleurs de ces patients qui ne sont pas malades. Ces gens qui souffrent de leurs complexes. Ces petits maux qui finissent souvent par en créer des gros, entraîner toute sorte de maladie chronique.

Après plus d’une dizaine d’années en poste en Russie, j’ai eu l’opportunité de venir travailler à l’île Maurice. Vivre sur une île, sous les tropiques, c’était pour moi un rêve de gosse, un truc trop beau pour que ça m’arrive. Je me souviens de cette pièce bizarre que mes parents m’avaient ramenée d’Inde, connaissant mon goût pour la numismatique. Une biche magnifique, et un mot inconnu : Mauritius.

Des années plus tard, alors que je cherchais une maison à acheter sur l’île, je voulais absolument un jardin avec de grands arbres. J’en avais visité plusieurs, ne trouvant pas ce que je cherchais… Jusqu’au jour où, dans cet ultime jardin, mes pas m’amènent vers un éclat de lumière qui brille. Au pied de l’arbre, à peine visible, la même pièce. Je repensais à ce cadeau d’enfance, qui était resté chez moi, là-bas, en Arménie. C’était ici comme un message. Un deuxième chez moi.

J’ai toujours eu une âme d’explorateur. J’ai parcouru l’île dans ses moindres détails. Et j’ai voyagé dans le monde entier : l’Italie, l’Egypte, la Grèce, la France… Partout, j’ai recherché les sentiers les moins fréquentés. Dans mon travail aussi. Dans le Centre Esthétique de l’Ocean Indien, l’innovation est permanente, dès qu’elle apporte quelque chose au patient. Notre objectif est d’avancer toujours plus, pour ceux que l’on soigne.

PARCOURS ET QUALIFICATIONS:

Dr Arthur Movsisyan

Diplômé de L’Université de Médecine de Erevan, Arménie en 1992.

Diplômée de L’Académie de Médecine de Saint-Pétersbourg, Russie en 1995.

Spécialisation en Chirurgie réparatrice faciale et Chirurgie Esthétique.

Expériences :

10 ans en chirurgie esthétique et 20 ans en transplantation des cheveux.

Membre de ISHRS, l’International Society of Hair Restoration Surgery – l’association médicale internationale regroupant physiciens et médecins spécialisant dans restauration de cheveux.

Formation en Transplantation des cheveux (Greffe de cheveux et Traitement des cheveux):

2001 – Paris, France

2008 – Rome, Italie

2013 – Madrid, Espagne

Formation en Tricopigmentation :

2015 – Milan, Italie

Participation aux congrès internationaux de ISHRS :

2008 – Montréal, Canada

2010 – Boston, USA

2013 – San Francisco, USA

2014 – Kuala Lumpur, Malaisie

2016 –Las Vegas, USA

2017 – Prague, République Tchèque

2018 – Hollywood, USA

2019 – Bangkok, Thaïlande

Autres congrès internationaux :

2009 – DHI Masters meeting, Athènes, Grèce

2011 –Paris, France – 4me Congres Mondiale des recherches et solutions contre la chute des cheveux.