Lifting des seins : pour une poitrine ferme et galbée sans prothèses

 In Uncategorized

Avec l’âge ou après une grossesse, la poitrine a tendance à tomber naturellement : certaines femmes sont complexées par leur poitrine mais ne veulent pas avoir recours aux prothèses. Pour toutes ces femmes, la solution réside dans le lifting des seins. Explications du Dr Didier Van Den Broeck, chirurgien plasticien, spécialiste de la chirurgie mammaire. Il compte plus de 20 ans d’expérience et en mars 2016 il a rejoint l’équipe du Centre de Chirurgie Esthétique de l’Océan Indien.

Lifting des seins : pourquoi et pour qui ?

Le lifting des seins convient à n’importe quelle femme qui veut retrouver une jolie poitrine sans avoir recours aux prothèses. Une intervention sans prothèses équivaut aussi à une intervention moins douloureuse. Selon le Dr Didier Van Den Broeck, les préoccupations des patientes sont nombreuses :

« Il y a celles qui sont complexées par leur poitrine aplatie, celles qui veulent retrouver la poitrine qu’elles avaient avant l’accouchement, il y a aussi celles que ne se sentent pas à leur avantage dans  leurs maillots de bains, à la salle de gym, dans leur couple… »

Le lifting est la solution pour toutes ces femmes.

Comment se fait la chirurgie ?

« C’est simple à comprendre, même si la mise en œuvre requiert beaucoup d’expérience. Le principe consiste à remonter le mamelon tout en améliorant la forme et la courbe de la poitrine ! La position du mamelon est toujours relative à la position du pli sous le sein. Il faut tenir compte de la position du pli sous le sein pour déplacer le mamelon, et ce n’est qu’en considérant ces 2 paramètres que l’on aura un joli sein avec un beau galbe !

Il est aussi important de bien projeter le mamelon vers l’avant. L’intervention se fait sous anesthésie générale et dure deux heures. Il faudra porter un soutien-gorge adapté et la cicatrisation se fera en une quinzaine de jours. »

Qu’en est-il de la douleur ?

« Elle  est bien moins importante que lors d’une augmentation mammaire car on ne touche pas au muscle. Elle dure tout au plus 24 heures et c’est tout à fait supportable. Contrairement aux idées reçues, les sutures au niveau du mamelon n’entravent quasiment pas la sensibilité. »

Et des cicatrices ?

« Il existe 2 types de cicatrices selon le degré d’importance de la ptôse:

Une cicatrice fine autour du mamelon pour les cas modérés.

Une cicatrice fine autour du mamelon et verticale pour les cas plus importants.

A mon avis, le problème des cicatrices est un faux problème et je ne connais pas une patiente qui regrette ses cicatrices ! »

Recent Posts

Leave a Comment

Contact

Si vous ne recevez pas de réponse dans votre boîte de réception sous 48H, vérifié vos courriers indésirables (spams) / N° Tel accolé au nom si souhait d’être appelé

Not readable? Change text. captcha txt